Brainstorming structuré

Le « brainstorming structuré » est une version simplifiée du Creative Problem Solving, centrée sur la recherche d’idées. Alex Osborn et son équipe ont commencé à concevoir et pratiquer le brainstorming à la fin des années 1930 pour apporter plus d’imagination à leurs campagnes publicitaires. Ensuite, Alex Osborn a élaboré le brainstorming, devenu CPS d’Osborn et Parnes en 1954.

Le brainstorming structuré part d’une question clairement posée, formulée de manière positive et dynamique : « comment…? » ou « comment faire pour…? » ou encore « comment pourrions-nous…? ». Une fois cette question partagée et comprise par le groupe, l’animateur encourage celui-ci à produire des idées tous azimuts, sans les trier dans un premier temps, en différant le jugement (pensée divergente). De nombreuses techniques aident à stimuler l’imagination. Ensuite, les idées sont relues, considérées sous l’angle de critères, renforcées, améliorées jusqu’à ce qu’une solution nouvelle et satisfaisante soit trouvée (pensée convergente).

Cette méthode est une aide précieuse au quotidien ; elle peut faire gagner beaucoup de temps, mener à de meilleures solutions et amener un groupe à travailler de manière plus engagée et efficace. Pour qu’elle réussisse, elle nécessite un peu d’entraînement (la séparation de la divergence et de la convergence n’est pas naturelle), un climat favorable (détente, présence, convivialité) et un respect des règles du jeu (clarté des rôles, responsabilité de chacun, etc.).